SYGÉO : UNE GESTION EXEMPLAIRE DU RÉSEAU DEPUIS 30 ANS

Dès l’origine, les communes ont souhaité créer un outil garantissant de façon pérenne un service public de qualité au profit exclusif des abonnés.

Avec le temps, le Syndicat Intercommunal de Géothermie suscite particulièrement l’intérêt de nombreuses communes souhaitant se lancer dans l’aventure.

Les villes de Chevilly Larue et l’Haÿ les Roses créent le syndicat Intercommunal pour la Géothermie, qui réalise alors les centrales de géothermie et le réseau de châleur.

Les communes créent la SEMHACH, société d’économie mixte (64% publique et 36% privée), en charge de gérer les installations.

Les centrales de cogénération sont construites, afin de continuer le développement du réseau.

La SEMHACH élargie son champ de compétences, en internalisant l’exploitation et la maintenance technique des installations.

Modernisation du système de télégestion, installation d’un réseau de communication par fibre optique.

La commune de Villejuif rejoint le syndicat intercommunal, permettant la suite du développement sur la ville.

La SEMHACH adopte le statut de SPL (société publique locale), et devient 100% publique. Le projet d’une centrale à Villejuif est lancé.

Les études préparatoires de la nouvelle centrale sont réalisées et les deux puits sont forés en fin d'année.

Les travaux préparatoires de la nouvelle centrale et les réseaux de laison sont lancés.

Mise en service de la nouvelle centrale. De nouveaux usagers bénéficient de la géothermie à Villejuif.

Bientôt 10 000 logements supplémentaires seront raccordés au réseau.